DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'hommage de Cannes à Bollywood

Vous lisez:

L'hommage de Cannes à Bollywood

Taille du texte Aa Aa

Le “prince d’Hollywood et le roi de Bollywood” Leonardo DiCaprio et l’acteur Amitabh Bachchan, son partenaire dans le film de Baz Luhrmann, se sont retrouvés sur le tapis rouge de Cannes.
L’acteur indien avait une autre raison de se trouver là : le centenaire du cinéma indien.

Amitabh Bachchan : “vous savez le simple fait que Cannes le mentionne ou tout au moins accorde cette attention avec cet hommage au cinéma c’est suffisamment important. Et puis quand on vous demande de faire l’ouverture avec Léonardo c’est une expérience incroyable”.

Autre présence indienne remarquée sur le tapis rouge celle de l’actrice Sonam Kapoor : “je suis la troisième génération et ma famille est dans le cinéma depuis 60 ans. Et cela fait beaucoup sur les cent ans de ce cinéma. Donc pour moi c’est génial parce que cela ne fait que cinq ans que je suis là et c’est incroyable même d’en assurer cette petite tranche”.

Conçu par des réalisateurs de renom, “Bombay Talkies” réunit quatre courts métrages inspirés par l’amour que ce vaste pays de 1,2 milliard d’habitants voue au septième art et l’impact des films de nos jours. Le film est projeté à Cannes où l’Inde est à l’honneur pour cette 66e édition.

Amitabh Bachchan : “je pense que le cinéma indien est en train de changer pour le meilleur on voit toute une nouvelle génération de réalisateurs et d’artistes qui ont beaucoup de talents et qui viennent de régions qui sont inconnues, de petites villes et qui font de grands films”.

Les quatre courts métrages évoquent la passion pour le cinéma et incluent des éléments comme l’art dramatique, la danse, le divertissement.

Autant d’ingrédients qui font les beaux jours de Bollywood. Un Bollywood qui ne s’est jamais aussi bien porté: l’industrie du film devrait peser 3,6 milliards de dollars d’ici cinq ans (2,75 milliards d’euros), contre 2 milliards aujourd’hui.