DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La population de Reyhanli en Turquie crie son indignation


Turquie

La population de Reyhanli en Turquie crie son indignation

Une semaine après le double-attentat de Reyhanli qui a fait 51 morts selon un bilan toujours provisoire, des centaines de manifestants ont investi ce samedi les rues de la ville meurtrie. Des affrontements musclés ont opposé manifestants et forces de l’ordre. Des épisodes semblables se sont déroulés dans la capitale Ankara.

Les policiers ont tenté de disperser la foule à coups de gaz lacrymogène et de canons à eau.

Les manifestants accusent notamment le gouvernement de ne pas avoir suffisamment sécurisé la frontière commune avec la Syrie, alors que des milliers de réfugiés ont déjà fui vers la Turquie depuis le début du conflit.

“Les rebelles syriens ont traversé très facilement la frontière, raconte un habitant. Nous n’avons plus de frontière. Les gens peuvent entrer clandestinement. Tout cela rend la situation très dangereuse ici.”

L’enquête concernant le double-attentat continue. 4 nouveaux suspects ont été arrêtés, portant à 17 le nombre de personnes détenues dans cette affaire. 4 autres sont toujours recherchées.

La Turquie a accusé Damas d‘être derrière ce drame.
Ce que conteste la Syrie; le pays a proposé à Ankara une enquête conjointe sur le double-attentat. Mais la Turquie a refusé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Violents affrontements entre opposants et partisans du président ukrainien Viktor Ianoukovitch à Kiev