DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Musée insolite d'ogives nucléaires soviétiques

Vous lisez:

Musée insolite d'ogives nucléaires soviétiques

Taille du texte Aa Aa

Si vous ne savez pas quoi visiter cet été pendant vos vacances, poussez cette porte : c’est celle d’un musée, qui sera ouvert en août en République tchèque. Bienvenue dans un ancien silo nucléaire soviétique, construit dans les années 60. Ici, quatre salles susceptibles de stocker jusqu‘à 80 têtes d’ogives nucléaires.

“Il y avait seulement 12 entrepôts en Europe de l’est, et le seul qui existe encore pour que les futures générations se souviennent est le dépôt de Misov.”

Misov, un petit village à 60 km de la frontière ouest-allemande, l’endroit le plus secret de la Tchécoslovaquie. Aucun Tchèque n’y avait accès, comme explique cet habitant : “Nous savions qu’il y avait une base militaire, mais personne n’imaginait qu’il y avait des têtes nucléaires. Tout le monde savait qu’il y avait des transports nocturnes, mais je crois que même nos dirigeants ne savaient rien.”

Le site était tellement secret qu’on ignore toujours si des ogives y ont été vraiment entreposées. Ce sera bientôt un musée consacré à la course aux armements atomiques durant la guerre froide.