DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Irak : les chiites visés par une nouvelle vague d'attentats

Vous lisez:

Irak : les chiites visés par une nouvelle vague d'attentats

Taille du texte Aa Aa

Pas moins de huit attaques ont été perpétrées ce lundi dans des quartiers à majorité chiite de la capitale, Bagdad. Dans le même temps, un double attentat a eu lieu à Bassora, dans le sud du pays. Le bilan total des victimes, qui ne pourra que s’alourdir, est d’au moins une cinquantaine de morts et d’une centaine de blessés. La plupart des attentats ont été commis à l’aide de voitures piégées.

Bassora est une ville à large majorité chiite. Depuis des mois, la violence se déchaîne contre cette communauté, à laquelle appartient le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki. La minorité sunnite l’accuse d’accaparer le pouvoir, et exige régulièrement sa démission.

Dans la province d’Al-Anbar, où la révolte sunnite est forte justement, au moins 24 policiers ont été tués au cours de la nuit de dimanche à lundi. Deux commissariats ont notamment été attaqués dans la ville de Haditha. La violence interconfessionnelle semble faire son grand retour en Irak.