DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : vague d'attentats sanglants à Bagdad et Bassora


Irak

Irak : vague d'attentats sanglants à Bagdad et Bassora

Le sang coule sans interruption en Irak. Huit attaques ont été perpétrées ce lundi dans des quartiers à majorité chiite de Bagdad. Dans le même temps, un double attentat a eu lieu à Bassora, dans le sud du pays. Le bilan total des victimes, qui ne peut que s’alourdir, est d’une trentaine de morts et d’une centaine de blessés. La plupart des attentats ont été commis avec des voitures piégées.

Bassora est une ville à large majorité chiite. La violence se déchaîne ces derniers mois contre cette communauté, à laquelle appartient le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki. La minorité sunnite l’accuse d’accaparer le pouvoir. Dans la province d’Al-Anbar, où la révolte sunnite est forte justement, au moins 24 policiers ont été tués au cours de la nuit de dimanche à lundi.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Tornades dans le Midwest américain : au moins un mort