DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Israël relance la polémique sur la mort d'un garçon palestinien il y a treize ans


Israël

Israël relance la polémique sur la mort d'un garçon palestinien il y a treize ans

Tout le monde se souvient sans doute de ces images qui constituent une illustration très forte du début de la deuxième Intifada.

Le sujet de France 2, diffusé le 30 septembre 2000, montre Mohammed, douze ans, et son père, Jamal, à Gaza, sous le feu croisé des militants palestiniens et des soldats de Tsahal.

Mohammed, au bout de quelques instants, cesse de bouger, inerte, apparemment touché part des balles d’armes automatiques.

Si l’on reparle de ce reportage, c’est parce que le gouvernement israélien le remet aujourd’hui en cause. Un rapport affirme que le petit garçon n’a pas été tué, comme le laissaient penser les images, et tend ainsi à innocenter l’armée israélienne.

Yossi Kuperwasser, rapporteur du texte:

“Notre réseau possède des informations, issues de ses propres images vidéo, qui indiquent que si l’on prétend que le garçon était mort, il bouge pourtant, et de façon non fortuite mais volontaire, ce qui met sérieusement en doute sa mort”.

Le père de Mohammed, Jamal, qui est sorti vivant de la fusillade, affirme avoir toujours réclamé une commission d’enquête internationale, il déclare aussi que le rapport est “fabriqué de toutes pièces”.

“Ca ne m‘étonne pas que les sources israéliennes disent que Mohammed était toujours vivant, chaque année ils inventent quelque chose de nouveau. Une fois ils ont dit que Mohammed était vivant, une autre fois qu’il avait été tué par des balles palestiniennes. Et même une fois ils ont dit que nous étions Israéliens et que les Palestiniens nous tiraient dessus”.

Le quotidien israélien Haaretz a qualifié le rapport de “l’un des moins pertinents écrits par le gouvernement israélien ces dernières années”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Israël : 5 morts dans un braquage de banque