DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Premier ministre chinois veut rétablir "une confiance mutuelle" avec l'Inde


Inde

Le Premier ministre chinois veut rétablir "une confiance mutuelle" avec l'Inde

Arrivé à New Delhi dimanche 19 mai, le Premier ministre chinois s‘évertue à signer des accords pour réchauffer les relations sino-indiennes, particulièrement tendues depuis trois semaines après un conflit frontalier dans l’Himalaya. A l’occasion de sa première visite officielle à l‘étranger, Li Keqiang a affirmé, aux côtés de son homologue indien Manmohan Singh, sa volonté de construire une “confiance mutuelle” entre les deux pays, clé de la paix mondiale selon lui.

De gros contrats entre les deux géants asiatiques sont également en jeu. La Chine est le deuxième partenaire commercial de l’Inde, avec des échanges qui s‘élèvaient à 52 milliards d’euros l’an dernier et qu’ils veulent pousser à 78 milliards d’euros à l’horizon 2015. Mais ces relations économiques sont aussi sources de tension, car la balance commerciale pèse encore largement en faveur de la Chine.

La visite de Li Keqiang est loin de faire l’unanimité chez les Indiens. Un conflit territorial qui dure depuis des années est à l’origine de leur colère. Il a tourné au face a face le 15 avril dernier, lorsque l’armée chinoise a passé leurs frontières et a pénétré de près de 20 km un territoire qu’ils revendiquent dans l’Himalaya.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Tornades dans le Midwest américain : au moins un mort