DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pakistan protestations après la mort d'une responsable du PTI


Pakistan

Pakistan protestations après la mort d'une responsable du PTI

Zara Shahid Hussein quittait son domicile de Karachi samedi lorsque deux inconnus l’ont abattue.
Hier soir, nombre de proches et de partisans de cette responsable du Mouvement pour la Justice, le PTI, protestaient contre cet assassinat.

A la tête du PTI, devenu la troisième force politique du pays à l’issue des législatives du 11 mai, l’ancienne star pakistanaise du cricket Imran Khan,a pointé la responsabilité du MQM, un parti de Karachi.

A 59 ans, Zara Hussein était aussi vice-présidente de l’organisation féminine du PTI pour le Sindh, la province dont Karachi est la capitale

“Nous voulons la justice, clame une jeune femme. Nous avons voté pour un nouveau Pakistan, nous voulons le changement mais ils ont juste changé notre vote et ça ne nous covnient pas. On va revenir chaque soir s’il le faut. Nous voulons nous sentir en sécurité dans nos maisons, on ne peut pas vivre dans la crainte et la terreur et rester cloîtrés chez nous. C’est notre pays.”

Ce dimanche, 86 000 électeurs étaient à nouveau appelés aux urnes dans une circonscription de Karachi, après des accusations de bourrage d’urnes à l’issue des élections du 11 mai.
Le scrutin s’est déroulé dans 43 bureaux de votes, placés sous étroite surveillance de l’armée, de la police et de paramilitaires.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cannes : coup de projecteur sur le cinéma indien et sur les frères Cohen