DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : la popularité d'Aube Dorée inquiète le Département d'Etat américain


Grèce

Grèce : la popularité d'Aube Dorée inquiète le Département d'Etat américain

La Grèce a observé une poussé de l’antisémitisme en 2012, selon le Departement d’Etat américain. 2012 est aussi l’année où le parti d’extrême droite Aube Dorée a fait son entrée au Parlement grec.

Le rapport annuel sur la liberté de religion dans le monde qualifie Aube Dorée de “parti politique qui assume ouvertement son antisémitisme et son racisme et qui est lié aux attaques violentes contre les immigrés”.

Le gouvernement grec a condamné certains des ces incidents mais “les observateurs demandent aux autorités d’en faire plus pour contrer le discours de haine et les actions violentes menées par les membres d’Aube Dorée”.

Le rapport ajoute que “les attaques physiques comme verbales sont de plus en plus violentes à l’encontre des immigrés et réfugiés, dont la plupart sont musulmans”. Quant aux réflexions antisémites, le Departement d’Etat assure qu’“elles ont augmenté après les élections législatives qui ont permis au parti Aube Dorée de remporter des sièges”.

Le rapport note également que l’Église orthodoxe grecque a une influence considérable alors que les citoyens non-orthodoxes se plaignent d’apparaître parfois comme “suspect” dès lors qu’ils s’expriment sur leur affiliation religieuse. Selon le rapport, ils sont parfois victimes de “discrimination sociale”. Il ajoute que Les musulmans, minoritaires en Thrace, au Sud-Est des Balkans, sont “sous-représentés dans les emplois du secteur public” ainsi que dans l’armée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le groupe Apple accusé d'évasion fiscale