DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Guerre des petites phrases entre Hongrie et Allemagne


Allemagne

Guerre des petites phrases entre Hongrie et Allemagne

Forte tension diplomatique entre la Hongrie et l’Allemagne… Et une guerre des petites phrases qui continue.

Tout est parti d’une remarque de la Chancellière allemande, au sujet des dérives démocratiques en Hongrie, suite aux récents changements constitutionnels. “Nous ferons tout pour ramener la Hongrie dans le droit chemin, sauf envoyer la cavalerie”, a déclaré Angela Merkel. Un mot d’esprit pas forcément opportun puisque Victor Orban, le président hongrois, s’est empressé de rétorquer que Berlin avait déjà envoyé la cavalerie dans son pays, et que c‘était en 1944, avec des blindés nazis…

Pour le ministre allemand des Affaires étrangères, cette réponse est “un dérapage regrettable que nous rejetons clairement”.

Pour Martin Schulz, président du parlement européen, cela montre simplement à quel point Orban est “vulnérable”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une Europe sans printemps