DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irak : le nord plongé à son tour dans la violence


Irak

Irak : le nord plongé à son tour dans la violence

La capitale et le sud de l’Irak ont été endeuillés lundi, le nord l’a été également ce mardi. C’est tout le pays qui est gangréné jour après jour par la violence. Au moins une douzaine de personnes ont été tuées dans des attentats aujourd’hui. Lundi soir déjà, deux mosquées chiites ont été visées à Hilla. A Tarmiya ce mardi, un kamikaze s’est fait sauter, tuant trois soldats. A Kirkouk, deux bombes ont explosé sur un marché. “Ils n’ont fait aucune distinction entre les Arabes, les Kurdes et les Turkmènes sur ce marché, dit un habitant de Kirkouk. C’est la destinée du peuple irakien, son pays saigne du nord au sud”.

Au moins six personnes ont été tuées à Kirkouk, trois autres encore à Touz Khourmatou. L’Irak fait une “rechute” préoccupante, le conflit interconfessionnel entre chiites et sunnites devient quotidien.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le groupe Apple accusé d'évasion fiscale