DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manhattan: une marche après un nouveau crime homophobe

Vous lisez:

Manhattan: une marche après un nouveau crime homophobe

Taille du texte Aa Aa

Des milliers de manifestants se sont réunis lundi soir dans les rues de New York pour dénoncer un meurtre homophobe. Un homme a été assassiné en pleine rue ce week-end alors qu’il se promenait avec son compagnon.

Mark Carson, 32 ans, se promenait avec son petit ami dans le quartier gay de Greenwich Village. L’agresseur aurait suivi puis insulté le couple en les traitant de “tapettes” avant de tirer une balle dans la tête de l’un d’eux, selon CBS. Arrêté quelques heures plus tard, Eliot Morales a été placé en détention. La police l’accuse de crime haineux. Le chef de la police a déclaré dimanche qu’il était “clair” que la victime a été tuée “uniquement parce que (le tueur) pensait qu’il était gay”.

Une foule de manifestants ont entamé une marche à l’endroit où a eu lieu le meurtre. Ils scandaient le slogan : “We’re here! We’re queer!” (Nous sommes là, nous sommes gays !) Certains portaient des pancartes à la mémoire de “l’ange Mark Carson”.

La tante de la victime était en première ligne de la manifestation. Elle a déclaré : “Notre famille veut que justice soit faite pour que Mark ne soit pas mort en vain.” La présidente du Conseil municipal, ouvertement homosexuelle, était également présente. Elle a affirmé que New York ne “reviendrait pas en arrière”. Dans la “Grande Pomme”, le mariage est ouvert aux gays depuis 2011.

Ce nouveau drame est vécu comme un choc par le berceau du mouvement historique pour les droits des homosexuels. En 1969, le quartier de Stonewall a été le lieu de manifestations historiques pour réclamer l‘égalité des droits de la communauté gay.

Ce meurtre n’est pas un cas isolé. Les attaques homophobes ont augmenté ces derniers mois et occupent régulièrement l’actualité. Les associations de victimes de crimes homophobes ont récemment demandé aux hommes politiques de modérer leurs propos dans le cadre des débats sur le mariage gay en France et au Royaume-Uni.

Aux États-Unis, douze Etats ont déjà adopté le mariage pour tous. Le président Obama continue de se battre pour que le Congrès vote une loi qui autoriserait le mariage gay à l‘échelle fédérale.