DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thomas Vinterberg lauréat du prix MEDIA de l'Union européenne

Vous lisez:

Thomas Vinterberg lauréat du prix MEDIA de l'Union européenne

Taille du texte Aa Aa

Le prix Media de l’Union européenne a été décerné au réalisateur danois Thomas Vinterberg.
Il l’a reçu dimanche 19 mai à Cannes, jour de ses 44 ans.
Il s’agit d’une manne non négligeable pour ce réalisateur singulier. Avec Lars von Trier,entre autres, il est le cofondatéur de Dogme 95, mouvement militant pour un cinéma dépouillé d’artifices, et dont “Festen”, prix spécial du jury en 98 était une vive et cinglante illustration.

Le réalisateur, qui doit amorcer le tournage de “La Commune” l’année prochaine, s’est dit “chanceux” de pouvoir bénéficier d’une telle aide au développement.

“ L’expérience m’apprend qu’il faut profiter du succès tant qu’il est là, a-t-il confié à Euronews, car cela ne va pas durer indéfiniment. J’ai égaleemnt appris que le succès ne vous rendait pas meilleur réalisateur. Donc tout cela est fantastique et merveilleux, mais au final, ce qui compte, c’est le travail, la compétence, que ce soit au bureau ou derrière la caméra.”

“La Chasse”, le film précédent de Thomas Winterberg présenté à Cannes l’année dernière, avait déjà bénéficié d’une aide de 100 000 euros dans le cadre de ce dispositif européen.

“Sans le prix Media ou l’Institut du film danois, a-t-il ajouté, on ne pourrait pas survivre et défendre le cinéma comme une forme d’art national. On glisserait vers quelque chose de plus provincial, de plus médiocre, donc ce prix MEDIA et le programme européen sont très importants.”

Importants, auss,i pour garantir l’exception culturelle européenne, contrairement à Hollywood dont l’industrie obéit aux lois du marché. Le principe de la diversité culturelle a été adopté par une convention contraignante de l’Unesco en 2005, et que compte bien défendre Adroulla Vassiliou, commissaire européenne pour l‘éducation, la culture et le multilinguisme :

“Je suis déterminée à faire en sorte que les négociations sur les accords commerciaux avec les Etats-Unis ne compromettent pas notre culture et notre diversité culturelle, ainsi que notre action publique en faveur de la culture.”

Si “La Chasse” mettait en scène un homme injustement accusé de pédophilie, Thomas Vinterberg s’apprête à plonger dans le Danemark des années 70 avec “La Commune”. Son prochain long-métrage est une immersion dans une communauté similaire à celle dans laquelle le jeune réalisateur a grandi.

“Le prix média marque bien souvent le début d’une carrière internationale pour un film européen, commente notre envoyé spécial à Cannes Wolfgang Spindler.
Le film du lauréat de l’année dernière Asghar Farhadi est en ce moment en compétition officielle.
On peut s’attendre à voir Thomas Vinterberg revenir à Cannes avec son nouveau projet.”