DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Iran : huit candidats en lice pour l'élection présidentielle

Vous lisez:

Iran : huit candidats en lice pour l'élection présidentielle

Taille du texte Aa Aa

Mahmoud Ahmadinejad contestera jusqu’au bout la disqualification de son dauphin désigné à l‘élection présidentielle. Esfandiar Rahim Mashaie a été mis hors course par le Conseil des gardiens de la Constitution, tout comme l’ex-président modéré, Akbar Hachemi Rafsandjani, âgé de 78 ans, qui selon un proche, n’aurait, lui, pas l’intention de contester son élimination.

Sur plus de 600 candidats, il n’en reste plus que 8, principalement des conservateurs, proches du Guide suprême. Parmi eux figurent le négociateur en chef du dossier nucléaire Saïd Jalili, le maire de Téhéran, ou l’ancien ministre des Affaires étrangères.

L‘éviction de Mashaie et Rafsandjani était réclamé par les ultra-conservateurs.

‘‘Mashaie mérite d‘être disqualifié’‘, estime cet habitant de Téhéran, ‘‘car il n‘était pas suffisamment qualifié pour la fonction présidentielle. C‘était un mauvais choix du gouvernement, un échec. En revanche, j’ai été surpris par la disqualification de Rafsandjani. C‘était un choc pour moi.’‘

Le Guide suprême, dont l’influence politique est considérable, espère tourner la page de l‘ère Ahmadinejad, pour ne pas revivre, notamment, les manifestations massives qui avaient eu lieu après l‘élection de 2009.