DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Affaire Tapie : Christine Lagarde auditionnée par la Cour de justice de la République


Iles Falkland

Affaire Tapie : Christine Lagarde auditionnée par la Cour de justice de la République

“Ca fait plaisir de vous voir !” a lancé, tout sourire, Christine Lagarde aux journalistes.
La patronne du FMI, et ex ministre de l’Economie durant la présidence de Nicolas Sarkozy, avait rendez-vous ce matin à la Cour de justice de la République.
Elle doit s’expliquer sur la décision de l‘État de recourir à un arbitrage privé dans le conflit opposant Bernard Tapie au Crédit lyonnais, sur la vente d’Adidas.

L’homme d’affaires a quant à lui déclaré qu’il ne se sentait “pas du tout inquiet”, ni même” concerné” par cette audition.

L’affaire remonte à 1993 et s’est réglée en 2008 par le versement de 403 millions d’euros à Bernard Tapie (intérêts compris).
Plusieurs points ont depuis été contestés, et notamment par la cour des comptes : le recours à un arbitrage privé alors qu’il s’agit de deniers publics,
la partialité avérée de certains juges arbitres, ou encore, le fait qu’il n’y ait pas eu de recours suite à cette procédure.

Christine Lagarde pourrait être accusée de «complicité de faux et détournement de fonds publics».

“Une éventuelle mise en examen de Christine Lagarde pourrait compromettre sa position à la tête du FMI, commente notre correspondant à Paris Giovanni Magi, ce qui engendrerait alors un second traumatisme, deux ans après l’affaire Strauss-Kahn.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Niger : un site d'Areva visé par un attentat-suicide