Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Le mois de septembre 2014 le plus chaud enregistré dans le monde depuis 1880 (météo américaine) – AFP
  • La Russie étend l’embargo sur les produits européens aux abats et farines animales (autorités sanitaires) – AFP
  • Ebola: la patiente norvégienne est “guérie” (MSF) – AFP

Depuis quelques jours, le diable s’est invité sur la scène médiatique. Le pape François aurait pratiqué un exorcisme sur un jeune apparemment “perturbé” par des présences démoniaques.

L’image ne dure que quelques secondes et pourtant, elle a déjà fait le tour du monde. Elle a lieu en public, sur la Place Saint-Pierre, à l’occasion de la messe de Pentecôte. On y voit l‘évêque de Rome semblant appuyer avec force sur la tête d’un jeune handicapé.

Le porte-parole du Vatican, affirme que le pape n’avait “pas du tout l’intention” d’exorciser le jeune homme. Le père Lombardi assure que le pape ne faisait “que prier pour guérir” le jeune de ses souffrances, “comme il le fait fréquemment pour les personnes malades”.

Il y a un an, la même rumeur avait enflammé la toile. Le pape était alors Benoit XVI. Aucune image n’avait pourtant été diffusée. Selon TV 2000, la chaine télévisée des évêques italiens, Jean-Paul II aurait également déjà exorcisé des fidèles réunis au Saint-Siège.

Selon le Père Gabriel Amorth, doyen des exorcistes italiens, un incident serait survenu en mai 2009 sur la Place Saint-Pierre. Deux individus auraient commencé à “s’agiter de façon étrange” à la vue de Benoit XVI. Plus ce dernier se rapprochait d’eux, plus leur comportement devenait “anormal”, selon l’exorciste. Les bénédictions du pape – bien que distantes – sur ses fidèles en seraient la cause. Mais là encore le Vatican avait réfuté tout acte d’exorcisme.

L’exorcisme est une pratique très ancienne dans l’Église qui vise à chasser le démon qui possède certains individus, comme Jésus le faisait selon les Évangiles. Selon les règles, l’acte ne peut avoir lieu en présence de caméras. Il reste discret mais énormément pratiqué dans de nombreux pays, notamment en Italie.

Dans ses sermons, le pape argentin fait souvent référence au pouvoir destructeur de “Satan”, du “Démon” ou du “Malin” dans le monde et chez l’homme. Une thématique que l’Église contemporaine a souvent tenté de traiter avec la plus grande discrétion.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :

Consultez les sujets à la une