DERNIERE MINUTE

Affaire Tapie: Deuxième journée d'audition pour Christine Lagarde

Vous lisez:

Affaire Tapie: Deuxième journée d'audition pour Christine Lagarde

Taille du texte Aa Aa

La directrice générale du FMI doit continuer de s’expliquer sur la décision de l‘État français de recourir à un arbitrage privé dans le conflit opposant Bernard Tapie à l’ex-banque publique, Crédit lyonnais sur la vente d’Adidas.

Le contentieux qui remonte à 1993 s‘était réglé en 2008 par le versement à l’homme d’affaires de 403 millions d’euros d’indemnités, avec les intérêts, au titre du préjudice moral.

En 2008, Christine Lagarde avait répété avoir pris elle-même la décision de s’en remettre à un tribunal arbitral, sans ordre de l’Elysée. En début d’année, elle réaffirmait que ce choix était à l‘époque “la meilleure solution”.

Après cette nouvelle audition, l’ex-ministre de l’Economie devrait être soit placée sous le statut de témoin assisté, soit mise en examen pour “complicité de faux et de détournement de fonds publics”.