DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Affaire Tapie: Deuxième journée d'audition pour Christine Lagarde


France

Affaire Tapie: Deuxième journée d'audition pour Christine Lagarde

La directrice générale du FMI doit continuer de s’expliquer sur la décision de l‘État français de recourir à un arbitrage privé dans le conflit opposant Bernard Tapie à l’ex-banque publique, Crédit lyonnais sur la vente d’Adidas.

Le contentieux qui remonte à 1993 s‘était réglé en 2008 par le versement à l’homme d’affaires de 403 millions d’euros d’indemnités, avec les intérêts, au titre du préjudice moral.

En 2008, Christine Lagarde avait répété avoir pris elle-même la décision de s’en remettre à un tribunal arbitral, sans ordre de l’Elysée. En début d’année, elle réaffirmait que ce choix était à l‘époque “la meilleure solution”.

Après cette nouvelle audition, l’ex-ministre de l’Economie devrait être soit placée sous le statut de témoin assisté, soit mise en examen pour “complicité de faux et de détournement de fonds publics”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un pont s'écroule près de Seattle sans faire de victimes