DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Soldat tué à Londres : le MI5 sur la sellette


Royaume-Uni

Soldat tué à Londres : le MI5 sur la sellette

Deux jours après le meurtre du soldat Lee Rigby à Woolwich, dans le sud-est de Londres, les services du renseignement intérieur britannique étaient sur la sellette ce vendredi. Selon la presse en effet, les deux suspects d’origine nigériane étaient fichés comme militants islamistes au MI5.

Le gouvernement a promis une enquête parlementaire, tout en rappelant la difficulté de prévenir ce genre d’acte isolé.

S’adressant aux chefs des différentes communautés religieuses ce vendredi, le vice-premier ministre, Nick Clegg, a martelé qu’aucune conviction religieuse ne pouvait justifier une telle violence arbitraire. Il a remercié les dignitaires musulmans pour avoir fermement condamné le meurtre de Woolwich.

Devant la caserne où Lee Rigby a été tué, les Londoniens continuent de lui rendre hommage en déposant des bouquets de fleurs, des ballons et des messages.

La sécurité a été renforcée autour des casernes de la capitale mais aussi aux abords des mosquées, pour prévenir toute tentative de représailles.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Kaboul : attentat à la voiture piégée, suivi d'une fusillade