DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : les graines de la guerre pourraient germer au Liban


Liban

Syrie : les graines de la guerre pourraient germer au Liban

La guerre en Syrie déborde au Liban où depuis dimanche la ville de Tripoli est en proie aux violences les plus meurtrières depuis des années. Les combats ont fait au moins 23 morts et 197 blessés en cinq jours. Au départ, l’affrontement opposait deux quartiers, l’un sunnite, favorable aux rebelles syriens, et l’autre alaouite, pro-Assad. Mais le conflit s‘étend à d’autres zones de Tripoli.

“Les graines de la guerre existent au Liban, constate Younes Awdeh, analyste politique. Si la situation en Syrie empire, les tensions vont éclater et les graines vont germer.”

A Tripoli, chaque camp accuse l’autre d’utiliser la deuxième ville du Liban comme base pour le trafic d’armes et de combattants depuis la Syrie, et vers la Syrie.

A cette tension, il faut ajouter celle liée à l’afflux de réfugiés syriens au Liban. Ils sont 474 000 à avoir franchi la frontière en deux ans. Entre insécurité politique et écionomique, les Libanais vivent de plus en plus difficilement cette cohabitation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Réacteur en feu : atterrissage en urgence à Heathrow