DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle iranienne: Premier meeting de campagne pour le conservateur Saïd Jalili


Iran

Présidentielle iranienne: Premier meeting de campagne pour le conservateur Saïd Jalili

Il fait parti des huit personnalités iraniennes, sur les 686 enregistrées, retenues par le Conseil des gardiens de le Constitution pour être candidat à la présidentielle et il fait figure de favori. Said Jalili, l’actuel secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale et négociateur en chef du dossier nucléaire a donné son premier meeting de campagne ce vendredi. Soutenu par les ultraconservateurs, il a délivré un message très clair.

“Nous avons dit à maintes reprises que nous voulions étendre le pouvoir de l’Islam dans le monde et réduire l’influence des puissances arrogantes”, a dit Said Jalili.

Lors du scrutin prévu le 14 juin prochain, les électeurs iraniens auront le choix entre cinq conservateurs, deux modérés et un réformateur. Certains ont déjà fait leur choix .

“Said Jalili a montré une très grande résistance et a réussi dans la poursuite de négociations fondées sur les principes du pays. Il n’a jamais fait de compromis et les puissances occidentales n’ont bénéficié d’aucune concessions durant sa mission. Je suis très fier de lui”, a réagit un partisan de Said Jalili.

Puisqu’en supériorité numérique, la victoire devrait se jouer entre les candidats conservateurs, d’autant que le camp réformateur est affaibli après que ses deux principaux chefs de file ont été placés en résidence surveillée pour avoir dénoncé des fraudes massives lors du dernier scrutin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Portugal: le président n'aime pas être traité de clown