DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Liban: le sud de Beyrouth touché par deux roquettes


Liban

Liban: le sud de Beyrouth touché par deux roquettes

Deux roquettes ont frappé ce matin un quartier du sud de Beyrouth, la capitale du Liban. Plusieurs personnes ont été blessées dans ce quartier contrôlé par le Hezbollah. L’attaque n’a pas encore été revendiquée, mais elle survient au lendemain d’un discours du chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah.

Pour la première fois, il a reconnu publiquement que des combattants de son organisation luttaient aux côté de Bachar el-Assad, en Syrie.

Hassan Nasrallah a fait cette annonce à la télévision, depuis un lieu tenu secret, devant des centaines de partisans réunis pour célébrer le treizième anniversaire du retrait israélien du sud-Liban, occupé pendant 22 ans.

“Je témoigne que les dirigeants syriens ont accepté de s’assoir à la table des négociations pour parvenir à une solution politique, a déclaré Hassan Nasrallah, et accepté de mettre en place des réformes majeures pour le régime, mais l’opposition a refusé le dialogue jusqu‘à présent.”

Selon son chef, le Hezbollah chiite combattra jusqu’au bout, pour lutter contre la menace que font “peser les rebelles sunnites sur la Syrie et le Liban”.

En Syrie, le Hezbollah se bat particulièrement dans la ville stratégique de Koussaïr, proche de la frontière libanaise. Les bombardements de l’armée syrienne y sont intenses. La bataille de Koussaïr est la preuve que le conflit syrien menace d’embraser toute la région.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

monde

Woolwich : trois nouvelles arrestations après le meurtre du militaire