DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La violence sud-africaine en toile de fond de ''Zulu''


cinema

La violence sud-africaine en toile de fond de ''Zulu''

En partenariat avec

Forest Whitaker et Orlando Bloom forment un duo de flics dans le thriller ‘‘Zulu’‘, où ils traquent le meurtrier d’une adolescente. Le film se déroule dans une Afrique du Sud encore hantée par l’apartheid. Un sujet délicat vu par le réalisateur français Jérôme Salle.

‘‘J’ai constaté qu’il était peut-être plus facile pour moi, en tant qu‘étranger, de parler de l’Afrique du Sud moderne. J‘étais à l’aise de parler avec des noirs, des blancs. Je suis Français, je ne culpabilise pas quand je parle avec un homme noir. C’est plus facile pour moi’‘, souligne le réalisateur.

Tourné en partie dans les quartiers défavorisés du Cap, ‘‘Zulu’‘ montre un pays miné par la violence, la drogue et la prostitution. Pour s’imprégner du rôle, Forest Withaker est allé au contact des communautés locales, et a rencontré des membres de gangs. “C’est un univers qui existe, et c’est ce que tente de montrer ce film’‘, explique l’acteur. ‘‘Il ne s’agissait pas de faire l’apologie de la criminalité, il y a aussi des choses positives qui se passent là bas. Mais c’est évident, il y encore beaucoup de tension, de pression, à canaliser.’‘

‘‘Zulu’‘ a été présenté en clôture du dernier festival de Cannes. Le film sortira au mois de novembre en France.

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

L'amour, la famille et la violence récompensés à Cannes