DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : Moscou critique la levée de l'embargo européen sur les armes


monde

Syrie : Moscou critique la levée de l'embargo européen sur les armes

La Russie a vivement critiqué la décision des 27 de lever l’embargo sur les armes aux rebelles syriens. Cela porte un “préjudice direct” aux efforts de réglement politique de la crise selon Moscou. Les chefs de la diplomatie européenne ont convenu de ne pas livrer d’armes avant août, pour justement ne pas nuire à la conférence internationale qui doit se tenir à Genève.
Mais au sein même des 27, des voix critiques se font entendre. “La Roumanie n’est pas intéressée de transférer des armes en Syrie” a déclaré le chef de la diplomatie roumain, Titus Corlatean. “Nous sommes du côté des Etats qui considèrent qu’il faut tout faire pardes modalités politiques et diplomatiques pour encourager des négotiations et trouver la bonne solution.”

La conférence dite de Genève 2 a été initiée par les Américains et les Russes. Ce n’est “pas une mince affaire”, a prévenu lundi soir le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, à l’issue d’un entretien à Paris avec son homologue américain John Kerry.

Du côté de l’opposition syrienne, la décision des Européens apparaît bien tardive selon Louay Safi, porte-parole de la Coalition nationale. “C’est un pas en avant positif, mais nous avons peur que repousser au mois d’août la levée effective de l’embargo ait des effets négatifs pour empêcher les attaques et les meurtres”, dit-il.
“Nous souhaiterions que la communauté internationale intervienne immédiatement pour stopper les massacres”.

Deux ans après le début des violences, les efforts diplomatiques apparaissent dans tous les cas très tardifs. Chaque jour, l’ampleur des destructions et des exactions se dévoilent aux yeux du monde.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Irak : les forces de sécurité se montrent impuissantes