DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles arrête les procédures et fait ses recommandations

Vous lisez:

Bruxelles arrête les procédures et fait ses recommandations

Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne a recommandé mercredi l’arrêt des procédures de déficit excessifs ouvertes contre plusieurs Etats membres et confirmé les délais supplémentaires accordés à d’autres pour réduire leur déficit.
Ces décisions attendues ouvrent notamment la voie à la fin
de la procédure de déficit excessif lancée en 2009 contre
l’Italie.
Les procédures similaires visant la Hongrie, la Lettonie, la
Lituanie et la Roumanie devraient elles aussi être interrompues.

“C’est ça le consensus européen, a assèné le Président de la Commission européenne José Manuel Barroso. Nous devons dépasser les idées que les politiques viennent d’une capitale ou d’une autre, nous avons besoin d’un consensus européen”.

La France, avec l’Espagne, la Pologne, et la Slovénie bénéficiera comme convenu de deux années supplémentaires pour ramener son déficit au plafond de 3% prévu par la Commission.
Les Pays-Bas et le Portugal se sont vus accorder un an pour y arriver.
En échange Bruxelles demande à Paris de faire plus en terme de réformes structurelles et notamment de prendre des mesures dès cette année pour réformer son système de retraites et le ramener à l‘équilibre au plus tard en 2020, tout en évitant une augmentation des cotisations sociales patronales.
Bruxelles estime que la France doit parvenir à un déficit budgétaire de 3,9% du PIB en cette année, de 3,6% en 2014 et de 2,8% en 2015.
La Commission européennea également mis en demeure la Belgique de présenter d’ici le mois de septembre des mesures pour ramener son déficit budgétaire à 2,7% du PIB, mais n’a pas imposé d’amende au gouvernemwent belge.