DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

De la prison ferme requise contre Dolce&Gabbana


Italie

De la prison ferme requise contre Dolce&Gabbana

Deux ans et demi de prison ferme requis contre Dolce et Gabbana en Italie. Les deux couturiers sont poursuivis pour évasion fiscale. Ils sont soupçonnés d’avoir dissimulé au fisc des gains d’environ un milliard d’euros avec la vente de deux de leurs marques à plusieurs sociétés écran au Luxembourg en 2004 et 2005. Les deux stylistes rejettent ces accusations.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russie : une carcasse et du sang de mammouth relancent des espoirs de clonage