DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : le Conseil des droits de l'homme de l'ONU condamne Damas

Vous lisez:

Syrie : le Conseil des droits de l'homme de l'ONU condamne Damas

Taille du texte Aa Aa

La participation du Hezbollah au conflit syrien a été dénoncée par une résolution votée au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève. Sans nommer le groupe armé libanais, le texte condamne l’intervention de “combattants étrangers” aux côtés des forces de Damas à Qousseir. Il réclame également une enquête de l’ONU sur les violences commises dans cette ville. Le représentant de la délégation syrienne à Genève a dénoncé une “parodie”. “Le bourreau pleure et c’est une victime”, a-t-il dit.

De son côté, la Coalition de l’opposition syrienne est réunie à Istanbul depuis une semaine. Elle a finalement publié un communiqué exigeant une nouvelle fois le départ de Bachar el-Assad.
“Nous ne formulons pas de conditions. Ce que nous essayons de faire est de mettre en place un cadre de négociations qui ait un sens”, a déclaré Khaled al-Saleh, un porte-parole de la Coalition, “nous ne voulons pas donner à Bachar al-Assad le temps de tuer plus de Syriens”.
Rongée par ses divisions, l’opposition ne parvient pas à s’accorder sur une participation à une éventuelle conférence de paix internationale. Tandis que les combats font rage, la diplomatie apparaît plus que jamais impuissante.