DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'uniforme, une tradition à la pointe de la mode

Vous lisez:

L'uniforme, une tradition à la pointe de la mode

Taille du texte Aa Aa

L’impact de l’uniforme sur la scolarité des jeunes et son utilité dans la gestion des disparités sociales est un débat sans cesse relancé dans les milieux scolaires et au sein des familles. Pour certains, le caractère obligatoire de ces tenues est nécessaire, pour d’autres, il est obsolète.

En Afrique du Sud, où plâne toujours le spectre de l’Apartheid, de nombreuses écoles ont imposé le port de l’uniforme. Selon les défenseurs de cette tenue, elle contribue à créer un climat propice à l’apprentissage, à instaurer une certaine discipline, à effacer les disparités sociales, et à développer un sentiment d’appartenance à une communauté. Pour Shumi Shongowe, le Principal du Lycée Phumulani, “que leur famille soit riche ou pauvre, ils sont tous habillés de la même façon. Aucun élève ne peut avoir honte de sa tenue”.

Mais l’intérêt de porter l’uniforme ne fait pas l’unanimité. L’une des critiques, c’est le coût de cette tenue. “Au Chili, une famille peut dépenser la moitié d’un SMIC pour acheter un uniforme à leur enfant, c’est beaucoup. C’est une dépense supplémentaire qui peut parfois être un frein à la scolarisation des enfants au sein des familles les plus démunies”, explique Andrea Prescht, docteur en science de l‘éducation.

Au Japon, l’uniforme scolaire est devenu un incontournable de la mode. Les étudiants n’hésitent pas à le personnaliser, à y ajouter toute sorte d’accessoires. Par ailleurs, ils sont de plus en plus portés dans les écoles où ils ne sont pas obligatoires ainsi que dans la vie extrascolaire. La culture manga a une grande influence sur cette mode. Le culte voué aux costumes de marin dans ces BD a transformé l’image de l’uniforme: les blazers, les cols montants, les mini jupes sont à la pointe de la mode chez les jeunes. Le sociologue Nobuyuki Mori explique que les Japonnais raffolent de ces vêtements, car ils sont porteurs d’unité mais aussi d’individualité: “Aujourd’hui, il est difficile de différencier les uniformes selon les écoles, mais pour les lycéens, l’important, c’est de montrer qu’ils sont étudiants.” A l’origine importé de l‘étranger, l’uniforme scolaire japonnais est aujourd’hui largement exporté et perçu comme une nouvelle mode en expansion.