DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le gouvernement ukrainien peut se réjouir : pas de municipales à Kiev avant 2015


Ukraine

Le gouvernement ukrainien peut se réjouir : pas de municipales à Kiev avant 2015

Cette décision va bien arranger le parti au pouvoir en Ukraine : la cour constitutionnelle vient de fixer à octobre 2015 la date des élections municipales à Kiev, la capitale. Et d’ici-là, c’est le maire par intérim, pro-gouvernement, qui va continuer de diriger la ville.

Pour les juges, le calcul était simple, il fallait repousser le plus loin possible les municipales de Kiev. Explication de ce parlementaire de l’opposition :

“Le gouvernement comprend bien que n’importe quel candidat de l’opposition batterait n’importe quel candidat pro-gouvernement, explique Vitali Klitschko, du parti UDAR. Si l’on votait maintenant pour le conseil municipal de Kiev, l’opposition gagnerait 90% des sièges”.

2015, c’est aussi l’année de l‘élection présidentielle en Ukraine.

“Tous les citoyens ukrainiens doivent respecter cette décision de la Cour, déclare Volodymyr Makeienko, du Parti des Régions, au pouvoir. Chacun peut exprimer son opinion ou réagir de façon émotionnelle, mais cette décision doit être appliquée, et le Parlement va passer une résolution et choisir une date”.

La décision de la Cour, dont les juges sont choisis par le président et le parlement, est irrévocable et ne peut pas faire l’objet d’un appel.

L’une de nos correspondantes à Kiev, Evgeniya Rudenko :
“La décision de la cour constitutionnelle signifie que la ville de Kiev va rester sans maire pendant encore deux ans. Selon les analystes, cette décision favorise le gouvernement car l’opposition ne pourra pas se servir de cette élecion locale comme plateforme pour la présidentielle”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Assad reconnaît implicitement avoir reçu des missiles russes