DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une jeune Salvadorienne, malade, et sa volonté d'avorter


El Salvador

Une jeune Salvadorienne, malade, et sa volonté d'avorter

Au Salvador, une jeune femme de 22 ans est actuellement hospitalisée. Elle est enceinte d’un enfant qui a priori n’est pas viable. Le foetus n’a pas cerveau. Les médecins estiment qu’il ne survivra pas à la naissance. La jeune femme, qui se fait appelée “Beatriz”, souhaite mettre un terme à cette grossesse, qui en est à sa 26ème semaine. Mais voilà, les autorités l’en empêchent. Dans ce pays d’Amérique centrale, l’avortement est interdit.

Plusieurs associations de défense des droits des femmes se mobilisent en faveur de Beatriz. Ainsi Irma Guirola, militante d’une ONG. Elle dit regretter que le ministère de la santé ne tienne pas davantage compte de l‘état de santé de la jeune femme, mais qu’il se contente de suivre les décisions de justice.

Dans une décision prise mercredi, la cour constitutionnelle du Salvador a rappelé que “les droits de la mère ne pouvaient prévaloir sur ceux de l’individu qui va naître”.

L’affaire pourrait connaître un dénouement dans les prochains jours : les médecins ont indiqué qu’ils allaient pratiquer une césarienne. Ils estiment que la jeune femme est en danger. Elle souffre elle-même d’une maladie auto-immune.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Italie : le parti de Beppe Grillo dans la tourmente