DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Erdogan : "casser des vitres, c'est ça la démocratie?"


Turquie

Erdogan : "casser des vitres, c'est ça la démocratie?"

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a non seulement répété qu’il mènerait le projet d’aménagement urbain controversé à son terme sur la place Taksim, mais il a aussi confirmé ce dimanche qu’une mosquée y serait bâtie. De quoi faire encore grincer des dents les manifestants qui l’accusent de vouloir islamiser la société turque.

“Ils ont arraché des pavés et cassé les vitres de magasins. C’est ça la démocratie ? a demandé le Premier ministre sur un ton narquois. Ils disent que Tayyip Erdogan est un dictateur. Je n’ai rien à dire s’ils qualifient une personne qui s’est mise au service de sa nation de dictateur.”

Un total de 235 manifestations ont été recensées dans tout le pays depuis le 28 mai, a indiqué ce dimanche après-midi le ministre turc de l’Intérieur.
Au sein même du pouvoir, plusieurs voix dissonantes se sont fait entendre pour regretter la brutalité des interventions policières.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Extrême-droite: possible levée d'immunité pour Marine Le Pen