DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Istanbul toujours sous tension après une deuxième nuit de violences

Vous lisez:

Istanbul toujours sous tension après une deuxième nuit de violences

Taille du texte Aa Aa

La tension reste vive sur la place Taksim à Istanbul, au lendemain d’une deuxième nuit d‘émeutes, qui auraient fait deux morts et un millier de blessés, selon l’ONG Amnesty International. Une information qui n’a pas été confirmée par les autorités turques qui font état, de leur côté, de plusieurs dizaines de blessés, dont de nombreux policiers, et plus de 900 arrestations.

Les protestataires s’opposent à un projet d’aménagement urbain qui à vise à construire un centre commercial en lieu et place d’un parc public. Rapidement, la contestation s’est transformée en un mouvement anti-Recep Tayyip Erdogan. Des groupes de manifestants ont tenté de s’approcher des bureaux du Premier ministre turc à Istanbul et Ankara, où ils se sont violemment heurtés aux forces de l’ordre.

Critiqué pour la violence de la répression policière, le chef du gouvernement a finalement accepté hier soir de lâcher du lest, en ordonnant aux forces de l’ordre de se retirer de la place Taksim. Il a, en revanche, maintenu son projet d’aménagement urbain, ce qui risque de continuer à alimenter la révolte.