DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Procès de l'amiante en Italie :18 ans de prison à l'encontre d'un industriel suisse


Suisse

Procès de l'amiante en Italie :18 ans de prison à l'encontre d'un industriel suisse

La peine a été alourdie pour Stephan Schmidheiny, accusé d’avoir provoqué la mort de près de 3.000 ouvriers et riverains des usines d’amiante Eternit en Italie. L’ancien propriétaire d’Eternit Suisse a été condamné à 18 ans de prison par la Cour d’appel de Turin ce lundi. En première instance, l’industriel suisse avait écopé de 16 ans de réclusion.

Stephan Schmidheiny, toujours absent à son procès, est notamment tenu responsable des infractions aux règles de sécurité dans les quatre usines italiennes Eternit. La Cour d’appel de Turin a également décidé d’attribuer près de 31 millions d’euros de dommages et intérêts à la ville de Casale Monferrato, où se trouvait la principale fabrique d’isolants à base d’amiante. Dans cette ville, estime une association de défense des victimes, l’amiante continue de tuer des gens qui étaient les enfants des ouvriers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les manifestants turcs, puzzle hétéroclite