DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chine : les familles manifestent après l'incendie meurtrier d'un abattoir


Chine

Chine : les familles manifestent après l'incendie meurtrier d'un abattoir

Au lendemain d’un incendie meurtrier, les familles des victimes exigent la vérité. Nous sommes à Dehui, une ville du nord-est de la Chine, ce bâtiment qui abritait un abattoir de volailles a été entièrement ravagé par les flammes. Le dernier bilan est de 120 morts. Quand le feu s’est déclenché, les portes étaient verrouillées, et seule une centaine d’employés a pu s’enfuir. Des proches de victimes ont manifesté leur colère. Ils accusent l’exploitant de l’abattoir de ne pas avoir respecté les règles minimales de sécurité.
Le gouvernement n’a pas tardé à réagir, annonçant ce mardi l’arrestation d’un haut responsable de l’abattoir. Une enquête a été ouverte pour éclaircir les causes de la catastrophe. Le sinistre aurait débuté après une explosion qui pourrait être due à une fuite d’ammoniac. Outre les 120 morts, on dénombre 70 blessés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le bras de fer se poursuit en Turquie