DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Turquie : la grogne s'étend, un deuxième mort confirmé

Vous lisez:

Turquie : la grogne s'étend, un deuxième mort confirmé

Taille du texte Aa Aa

Dans la nuit de lundi à mardi, les affrontements ont repris à Istanbul. Des manifestants anti-gouvernementaux ont essayé d’approcher des bureaux du Premier ministre. Les forces de l’ordre les en ont dissuadé à coup de gaz lacrymogènes. Depuis maintenant plus de 5 jours, les rassemblements souvent émaillés de heurts avec la police se succèdent non seulement à Istanbul mais aussi à Ankara et dans plusieurs autres villes du pays.
Un deuxième décès lié à ces manifestations a été confirmé dans la province de Hatay, dans le sud. Il s’agit d’un jeune homme de 22 ans décédé après avoir été touché par une balle à la tête. Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine du tir.

Par ailleurs, l’une des plus importantes confédérations syndicales turques a appelé à une grève de deux jours à partir de ce mardi pour dénoncer la brutalité de la répression. Une brutalité largement évoquée sur les réseaux sociaux turcs et qui sucite de plus en plus de critiques parmi les pays occidentaux.