DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Crise de rire à la Knesset

Vous lisez:

Crise de rire à la Knesset

Taille du texte Aa Aa

Lundi dernier, le ministre de l’éducation israélien, Shai Piron, a provoqué l’hilarité générale, alors qu’il était en train de prononcer un discours devant la Knesset, le parlement israélien.

La thématique du jour n’était pas pourtant des plus légères : les prisons du pays. À la tribune, alors qu’il était en train d’évoquer l’introduction illégale de téléphones portables dans les cellules, Shai Piron n’a pu empêcher un fou rire après avoir prononcé le mot « pénétration ».

« M. le Président, membres distingués du parlement, l’objectif de cette loi est de s’attaquer à un phénomène grave, la pénétration d’objets interdits dans les prisons » a juste eu le temps de déclarer le ministre, avant de perdre le contrôle et se tordre de rire.

Tentant de reprendre son calme et ses esprits, Shai Piron s’est lancé dans une seconde tentative qui s’est soldés par un échec encore plus cuisant. Une fois le mot pénétration à nouveau prononcé, il a totalement craqué, perdant toute lucidité et s’enfonçant dans une crise de rire… communicative. En effet, face à la prestation du ministre, les députés se sont également joints à cette grande partie de rigolade.
Les larmes aux yeux, Shai Piron, n’a pu terminer son discours et a regagné son siège, toujours en proie à ce fou rire.

Shai Piron, qui est également rabbin, a été nommé ministre de l’éducation en 2013. Il est membre du parti centriste et laïc Yesh Atid. Il est également l’un des fondateurs de Tzohar, un organisme dont l’objectif est de rapprocher les communautés laïques et religieuses du pays.