DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Guerre commerciale : la Chine répond à l'Union européenne


économie

Guerre commerciale : la Chine répond à l'Union européenne

La Chine va lancer une enquête anti-dumping sur les vins importés de l’Union européenne en réponse aux taxes imposées par Bruxelles sur les panneaux solaires chinois. Ce conflit commercial devient crucial car l’importance de la Chine pour les exportations de vins italiens, espagnols et surtout français n’est plus à démontrer.

“On n’a pas les moyens de perdre ce marché, affirme Xavier-Luc Linglin le directeur général de Bonfils Groupe qui possède des vignobles en Languedoc-Roussillon et dans le bordelais. On n’a pas les moyens d’avoir ce marché qui régresse pour nous puisque c’est notre notre première exportation au niveau de la région, en valeur et la deuxième en volume donc on n’a pas les moyens de ralentir sur la Chine ça c’est sûr”.

Les importations de vins français en Chine représentent 50% en valeur de la totalité des importations chinoises de vins. Les exportations de vins de l’Union européenne en 2012, se chiffraient à 763 millions d’euros selon Bruxelles dont 546 pour la France.

La Commission européenne a décidé mardi d’instaurer des droits de douanes sur les panneaux solaires chinois malgré les réticences de plusieurs Etats de l’Union européenne dont l’Allemagne.

On est encore loin des sanctions tarifaires mais Pékin a déjà pris des mesures de ce type vis-à-vis des produits européens. On comprend par exemple l’inquiétude des viticulteurs bordelais dont le vin est le principal vin étranger importé en Chine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Zone euro : recul du PIB confirmé à 0,2% au premier trimestre