DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La progression du chômage ralentit en Grèce


économie

La progression du chômage ralentit en Grèce

Le taux de chômage s’est aggravé au mois de mars en Grèce mais à un rythme ralenti : il affecte désormais 26,8% de la population active contre 26,7% en février et 22,2% un an plus tôt. En revanche 58,4% des jeunes de 15 à 24 ans, non scolarisés sont à la recherche d’un emploi, ils étaient un peu plus de 53% un mois plus tôt. La croissance du chômage a atteint 20% sur un an.

Le gouvernement grec a pris acte jeudi du mea culpa du FMI exprimant ses regrets pour les échecs notables du premier plan d’aide à la Grèce en 2010 : “je le leur avais dit”, a affirmé Yannis Stournaras l’actuel ministre des finances. A l‘époque dirigeant du “think tank” du patronat grec, Stournaras avait été rapide à dénoncer les risques d’une asphyxie économique du pays en raison du trop d’austérité.

La Commission européenne a réagi vigoureusement jeudi aux propos du FMI qui reproche aux européens d’avoir manqué d’expérience et de compétences sur le programme d’aide à la Grèce. Un porte-parole de la Commission affirme jeudi être en total désaccord avec les propos du FMI estimant que la Commission a été dans le cas grec, “une force motrice importante en matière de réformes”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

La BCE laisse inchangé à 0,5% son principal taux d'intérêt directeur