DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Séoul accepte l'offre de dialogue de la Corée du Nord


Corée

Séoul accepte l'offre de dialogue de la Corée du Nord

C’est une main tendue par la Corée du Nord que vient d’accepter Séoul. Pyongyang s’est en effet dit prêt au dialogue après des mois de tensions et un nouvel essai nucléaire en février.

Au menu des discussions : l’avenir du site industriel inter-coréen de Kaesong. Créée début 2000, cette zone compte 123 entreprises sud-coréennes qui emploient plus 50.000 employés nord-coréens. Elle est cruciale pour l’obtention de devises étrangères pour le régime communiste. Elle a été fermée par Pyongyang début avril depuis l’adioption de nouvelles sanctions internationales.

Le régime de Kim Jong Un s’est également dit prêt à discuter de la réunion des familles séparées à la fin de la guerre de Corée en 1953. Le Nord se dit enfin disposé à négocier la reprise des visites touristiques au mont Kumgang, l’un des plus beaux sites naturels de Corée du Nord. Tout comme Kaesong, ce site rapportait des millions de dollars à Pyongyang, pays isolé et ruiné.

Séoul dit oui au dialogue avec un bémol cependant, Pyongyang doit au préalable, renoncer à développer l’arme nucléaire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

En attendant le retour d'Erdogan ce jeudi, Ankara reste sous tension