DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barack Obama justifie à demi-mot la collecte de données personnelles

Vous lisez:

Barack Obama justifie à demi-mot la collecte de données personnelles

Taille du texte Aa Aa

Mis dans l’embarras, Barack Obama est forcé de réagir sur les questions de sécurité et de surveillance du public. Le président américain a défendu ce vendredi deux programmes de collectes secrètes de données, téléphoniques notamment, des services de renseignements américains :

“Personne n‘écoute vos appels téléphoniques. Il ne s’agit pas de cela. Mais je pense qu’il est important de comprendre qu’on ne peut pas avoir 100% de sécurité avec 100% de vie privée et aucun inconvénient”.

Barack Obama a promis que seuls les étrangers pouvaient être l’objet de surveillance sur internet.

Des récentes affaires de collusion entre des sociétés de téléphonie et de messagerie internet – qui ont toutes démenti – et les services de renseignement américain ont alerté l’opinion.

Le président américain choisit donc de jouer franc-jeu, admettant à présent la nécessité de “compromis” entre la protection de la vie privée et les exigences de la lutte anti-terroriste.