DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bosnie : les nouveaux-nés n'ont plus d'identité officielle


Bosnie-Herzégovine

Bosnie : les nouveaux-nés n'ont plus d'identité officielle

Le parlement de Bosnie a été évacué tôt vendredi matin, mais les familles qui l’occupaient restent frustrées. Les centaines de députés et employés du parlement, qui étaient en quelque sorte pris en otages, ont pu finalement sortir grâce à l’intervention des forces de l’ordre. Près de 1.500 personnes bloquaient l’immeuble depuis jeudi.

Le mouvement de protestation a été lancé à Sarajevo par des mères, très vite rejointes par des familles entières. Elles réclament un numéro d’identité pour leurs bébés, mais les députés n’arrivent pas à se mettre d’accord pour adopter cette mesure. Le bébé de l’une des manifestantes pouvait obtenir une opération d’urgence en Allemagne, mais la mairie n’a pas pu lui fournir un numéro d’identité. Il n’a donc pas pu avoir de passeport. Depuis février dernier, le parlement tripartite de Bosnie, composé de Serbes, de Croates et de Musulmans, butte sur un projet de loi censé instaurer un nouveau numéro d’identité. Les nouveaux-nés de Bosnie se retrouvent ainsi sans papiers.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Esther Williams : disparition de la sirène d'Hollywood