DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

De retour en Turquie, Tayyip Erdogan appelle à la "fin immédiate" des manifestations


Turquie

De retour en Turquie, Tayyip Erdogan appelle à la "fin immédiate" des manifestations

Le Premier ministre turc appelle à une “fin immédiate” des manifestations d’opposition qui secouent le pays depuis une semaine. Recep Tayyip Erdogan s’exprimait ce jeudi soir à son retour à Istanbul, après un voyage officiel au Maghreb. Des milliers de partisans s‘étaient rassemblés à l’aéroport pour l’accueillir.

“Nous ne voulons pas de casseurs”, a déclaré le Premier ministre. Et de rappeler qu’il n’allait pas se faire dicter sa conduite par des groupes de manifestants. “Nous sommes respectueux de la démocratie, des élections qui reflètent la volonté nationale, a-t-il lancé. Nous attendons que tous aient le même respect. (…) C’est le peuple qui nous a donné le pouvoir. Il n’y a que lui qui peut nous le reprendre”. Recep Tayyip Erdogan a ainsi balayé une fois de plus les exigences des manifestants de rue, qui réclament sa démission.

Cette mobilisation des partisans du régime se voulait clairement une réponse au mouvement de contestation. Un mouvement qui entre dans sa deuxième semaine. Les protestataires continuent d’occuper la place Taksim dans le centre d’Istanbul. Autre manifestation, ce jeudi soir, à Ankara, la capitale turque.

Depuis le début de la contestation, trois personnes ont péri, deux manifestants et un policier. Et il y a eu plus de 4000 blessés. De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer la brutalité de la répression policière ces derniers jours.

—————————————-

titre
Le retour à Istanbul du premier ministre turc. Devant des milliers de partisans, Recep Tayyip Erdogan appelle à la fin des manifestations anti-gouvernementales, qui durent depuis 1 semaine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

15 000 personnes rendent hommage à Clément Méric