DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rome pourrait bien passer à gauche


Italie

Rome pourrait bien passer à gauche

Ballotage à Rome, et peut-être un maire de gauche pour la capitale italienne lundi soir.

En lice pour défier Gianni Alemanno, l’ancien militant néo-fasciste élu maire en 2008, se trouve un candidat du Parti démocrate, Ignazio Marino qui a fait mieux qu’escompté en s’adjugeant 42,7% des voix lors du premier tour, il y a deux semaines.

“Marino est quelqu’un qui vient de l’extérieur. Il a passé une grande partie de sa carrière dans le monde scientifique, comme chirurgien aux Etats-Unis. Il est complètement nouveau, comparé à Alemanno, qui a passé ces vingt-cinq ou trente dernières années en politique”.

Gianni Alemano se présente, lui, sous les couleurs du parti de Silvio Berlusconi, qui l’a assuré de son soutien.

Arrivé troisième au premier tour, le candidat du Mouvement Cinq Etoiles de Beppe Grillo n’a pas donné de consigne de vote, mais ses électeurs devraient plutôt se tourner vers la gauche. Pour Rome comme pour les autres communes italiennes où l’on vote, les résultats sont attendus lundi soir.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Inondations : situation à nouveau très inquiétante en Allemagne