DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Michelin va supprimer 700 postes près de Tours dans l'ouest de la France


entreprises

Michelin va supprimer 700 postes près de Tours dans l'ouest de la France

La colère et l’inquiétude se lisaient sur les visages des salariés de l’Usine Michelin de Joué-les-Tours dans l’ouest de la France lundi. La direction de l’usine a confirmé la suppression de 700 postes sur les 926 de l’usine.
En fin de matinée, un des représentants syndicaux a répété au personnel ce que proposait la direction aux salariés visés par les suppressions d’emplois : “tout le monde aura deux propositions ; que ce soit en France ou à l‘étranger”.

“On a la boule au ventre, explique au bord des larmes Patrick Fontaine, salarié Michelin depuis 36 ans. Après tant d’années de travail, nous foutre en l’air comme ça, c’est dégueulasse….. C’est vraiment…. inadmissible”,
Pour Claude Guillon délégué CGT, “Michelin a de l’argent, quand on a vu les derniers résultats de 2012…bon, l’action s’est jamais aussi bien portée, et le dividende a été multiplié par trois pour les actionnaires. Donc aujourd’hui ce que veulent les gens, ils veulent avoir les meilleures indemnités possibles”.

L’arrêt de la production de pneumatiques à Joué-les-Tours est prévue d’ici 2015. Le marché européen des pneumatiques pour poids lourds : première monte et de remplacement, est en fort repli ces dernières années justifie Michelin qui explique aussi que l’usine de Joué-les-Tours est trop petite. Le groupe au fameux logo Bibendum annonce par ailleurs le développement d’un pôle industriel de pneus poids lourds je cite : “très compétitif” à La Roche sur Yon sur la côte atlantique, et la création de 500 nouveaux postes de travail d’ici 2019.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Le nouvel Airbus 350 pourrait voler dès jeudi prochain