Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Dernière Minute
  • Joué-les-Tours/Dijon : Hollande appelle à “l’extrême vigilance” – AFP
  • Dijon : les motivations du conducteur “pas établies”, selon Cazeneuve – AFP
  • La Russie va introduire des barrières douanières pour limiter les exportations de céréales (gouvernement) – AFP
  • Urgentistes : Touraine prévoit “une levée du préavis de grève” (AFP)
  • Russie : la banque centrale met sous tutelle la grosse banque Trust, menacée de faillite (AFP)
  • Airbus annonce la livraison de son premier A350 à Qatar Airways (AFP)
  • Centrafrique : au moins 20 morts dans des violences entre groupes armés (gendarmerie via AFP)
  • Centrafrique : au moins 20 morts dans des violences entre groupes armés (gendarmerie) – AFP
Consoles vidéos : Sony lance la guerre des prix avec sa PS4

Au salon de Los Angeles, Sony a déclaré une nouvelle guerre des prix six mois avant la commercialisation de sa PS4 et de la Xbox One de Microsoft.
A Los Angeles oú se tient le principal salon des jeux vidéos, le groupe japonais a fixé à 300 euros aux Etats Unis et 400 euros en Europe le prix de sa nouvelle PS4 à la fin de l’année. C’est environ 80 euros de moins que le prix annoncé par Microsoft quelques heures plus tôt pour sa Xbox one qui sera lancée en novembre aux Etats Unis.

“Je pense que la Playstation 4 est synonyme de jeu, c’est notre ADN affirme Jack Tretton, président de Sony Etats Unis. Nous avons toujours mis le consommateur en premier et bien sûr nous sommes une entreprise à but lucratif, nous sommes dans le business pour faire de l’argent. Néammoins si vous faites plaisir aux consommateurs ils seront loyaux avec vous. Nous nous sommes focalisés depuis la première PlayStation sur cette valeur consommateur et nous n’avons jamais bougé.”

Microsoft avec sa Xbox One avait restreint l’utilisation des jeux vidéos d’occasion, ce ne sera pas le cas pour Sony dont la PS4 ne nécessitera pas une connexion permanente à internet.

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :

Consultez les sujets à la une