DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Erdogan : tolérance zéro


Turquie

Erdogan : tolérance zéro

Erdogan maintient sa ligne de fermeté, et ne promet plus aucune tolérance. Dans un discours très attendu, Recep Tayyip Erdogan s’est exprimé à propos des troubles en Turquie, mais seulement devant les députés de son parti. Le Premier ministre a demandé aux manifestants de quitter le Gezi Park à Istanbul:

“Vous pouvez planter des arbres n’importe quand, tout cela peut être fait. Mais faire croire qu’il y a des obstacles à cela, c’est essayer d’utiliser d’autres moyens quand on a échoué dans les urnes.
Les arguments environnementaux sont utilisés pour cacher d’autres idées. Les actions, les objectifs sont également là pour masquer un soulèvement illégal contre un gouvernement democratiquement élu.”

Recep Tayyip Erdogan a déclaré aussi que “L‘économie turque était visée à travers ces événements”, avant d’ajouter que
“des efforts destinés à ternir l’image de la Turquie étaient mis en oeuvre dans le cadre d’un plan systématique”.
Le chef du gouvernement doit rencontrer demain les représentants des manifestants.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Double attentat-suicide meurtrier à Damas