DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ordinateurs recyclés : une utilité sociale et environnementale


hi-tech

Ordinateurs recyclés : une utilité sociale et environnementale

En partenariat avec

Les équipements informatiques ont un impact toujours plus grand sur l’environnement. Selon de récentes statistiques, la durée de vie moyenne d’un ordinateur est passée, en une décennie, de six à deux ans. 80% des machines
ne sont pas recyclées. Et pour fabriquer un nouveau PC, il faut 240 kg d‘énergie fossile, 1500 litres d’eau et 22 kg de produits chimiques.

Claudio Rocco, Euronews : ‘‘pour contribuer à résoudre cet impact sur l’environnement, un village, destiné à l’accueil des sans-abris près de Lyon, utilise des ordinateurs recyclés.’‘

Inauguré en janvier 2012, le village mobile des sans-abris de Villeurbanne accueille quelque 80 familles, dans des dizaines de bâtiments pré-fabriqués, installés sur le territoire du Grand Lyon. Des ordinateurs ont été mis à leur disposition pour les aider à se réinsérer dans la société, et pour divertir aussi les enfants, qui ont accès à différents types de jeux.

Les ordinateurs ont la particularité d‘être recyclés, et reliés à un serveur ‘‘solidaire’‘. Trois PC, soi-disant obsolètes, ont été tranformés en de simples terminaux, connectés, à travers ce câble, à un serveur. Un procédé qui peut permettre de rallonger de dix ans la durée de vie d’un ordinateur.

L’homme derrière cette idée, est Francois Aubriot, directeur de la société DotRiver. Il nous montre le serveur, installé dans la cuisine du village, qui est fait, aussi, à partir de matériel recyclé. Tous les programmes et données y sont stockés. ‘‘Vous avez des petits clients comme ceux-ci, qui sont juste utilisés pour mettre la souris, l’écran, le clavier et la connexion réseau. C’est un terminal, un simple terminal. Toutes les programmes, l’environnement, la sécurité, les données des personnes, sont en fait sur le serveur. Si on fait durer les matériels plus longtemps, comme on le fait avec nos solutions, on va gagner, parce qu’on va consommer moins d’appareils neufs, et donc, il va y avoir un impact certain au niveau de l’environnement’‘, explique François Aubriot.

Ainsi, adultes et enfants disposent de leur propre environnement informatique stocké sur le serveur. Ils peuvent travailler, rédiger un CV, un courrier, stocker leurs documents, et également accéder à Internet pour leurs recherches d’emploi, de logement, et pour les démarches administratives.

Mawa, et sa fille, viennent de Côte d’Ivoire. La jeune maman est à la recherche d’un emploi : ‘‘j’essaie de rencontrer les associations qui peuvent m’aider à m’intégrer’‘, dit elle. ‘‘Ce que je cherche sur l’ordinateur je l’obtiens, donc pour moi si c’est, recyclé c’est formidable.’‘

Lorena vient, elle, de Colombie. Elle vit seule, avec son fils, et est enceinte de son second enfant. Elle maîtrise mal le Français et cherche aussi du travail. ‘‘C’est important, car ça me permet de chercher activement un emploi, de faire un CV en Espagnol et en Français, d’avoir accès à un cours de français en ligne, en écoutant et en parlant la langue, et puis ça me permet de communiquer avec ma famille.’‘

Le recyclage des équipements informatiques est dans ce cas doublement utile. Il aide les personnes défavorisées à s’intégrer dans la société, tout en contribuant à la protection de l’environnement.

Prochain article

hi-tech

Nextage : Robots japonais et salariés humains travaillent côte à côte