DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manifestation à Athènes après la fermeture de la télévision publique

Vous lisez:

Manifestation à Athènes après la fermeture de la télévision publique

Taille du texte Aa Aa

Le drapeau de l’Union européenne brûlé par des salariés de la télévision publique grecque. Plusieurs milliers de personnes se sont réunies devant le siège du groupe audiovisuel à Athènes, après la fermeture brutale des chaînes de télévision et de radio de l’ERT, décrétée sans préavis par le gouvernement, qui entend faire de nouvelles économies. Plus de 2600 emplois sont concernés par cette décision.

‘‘Je me sens insultée’‘, dit cette Grecque, venue soutenir les salariés. ‘‘C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.’‘

Un sentiment de stupéfaction régnait hier soir dans les couloirs du groupe. Les salariés ont appris l’arrêt des programmes, seulement cinq heures avant. ‘‘On avait entendu un certain nombre de rumeurs, de scénarios qui parlaient de fermer certaines chaînes, ou de plans sociaux’‘, explique cette journaliste. ‘‘Mais cette fermeture complète, ce blackout, ils n’avaient même pas osé faire ça pendant la dictature.’‘