DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après l'annulation des pourparlers, Pyongyang rejette la faute sur Séoul

Vous lisez:

Après l'annulation des pourparlers, Pyongyang rejette la faute sur Séoul

Taille du texte Aa Aa

La Corée du Nord estime que le Sud n’avait aucune intention d’ouvrir le dialogue et que les perspectives d’une reprise de celui-ci sont sérieusement entamées.

Une délégation nord-coréenne devait traverser hier la frontière militarisée et se rendre à l’hôtel Grand Hilton de la capitale sud-coréenne, pour des discussions de deux jours.

Ces négociations auraient été les premières depuis six ans à un niveau ministériel.

“La Corée du Nord pourrait reprendre les pourparlers ministériels après une guerre des nerfs, avant le sommet Corée du Sud-Chine. Le Nord pourrait proposer des réunions de travail sur la zone industrielle de Kaesong afin d’obtenir des produits finis en dehors de cette zone”, explique cet analyste politique.

Après des mois de tensions militaires qui n’ont cessé de croître depuis l’arrivée au pouvoir du jeune Kim Jong-Un fin 2011, la reprise d’un dialogue est très attendue