DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : grève générale pour le retour de la télévision publique

Vous lisez:

Grèce : grève générale pour le retour de la télévision publique

Taille du texte Aa Aa

Les Grecs réclament le retour de leur télévision publique. L’appel à la grève générale lancé par les deux principaux syndicats du pays a été largement suivi jeudi 13 juin. Des milliers de salariés du public et du privé sont descendus dans la rue pour protester contre la décision de fermeture de la radiotélevision publique prise mardi par le Premier ministre conservateur Antonis Samaras. Devant le bâtiment de l’ERT, les militants syndicalistes sont en ordre de bataille. “C’est une lutte très importante qui touche tout le monde, parce que le décret ne concerne pas seulement l’ERT, cela concerne aussi des milliers d’autres travailleurs. C’est le feu vert à des milliers de licenciements dans les services publics”, lance Georgios Milionis, un militant membre du PAME.

La fin de l’ERT représente 2.700 licenciements : une aubaine pour le gouvernement, qui s’est engagé à supprimer des milliers d’emplois publics d’ici fin 2014, dont 2.000 d’ici la fin de juin 2013.
Parmi les Grecs, les avis sont partagés. “Je suis d’accord avec la grève mais concernant l’ERT, à mon avis, les deux parties ont raison. D’un côté des gens sont licenciés mais d’un autre côté ils sont beaucoup trop nombreux. Et c’est nous qui payons la facture”, estime Panagiotis Panagopoulos, un retraité.

La grève générale, très suivie jeudi, a mis la Grèce au ralenti, les transports en commun et les administrations étant les plus touchés.
Et après les journalistes de l’audiovisuel, ce sont ceux de la presse quotidienne qui ont arrêté le travail. Les kiosques ne proposeront aucun quotidien vendredi.