DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : Un référendum sur l'aménagement du parc Gezi ?


Turquie

Turquie : Un référendum sur l'aménagement du parc Gezi ?

Après avoir fait preuve d’une extrême fermeté, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan semble tendre une main aux manifestants. Mais les irréductibles d’Istanbul n’y croient pas. Ils craignent d‘être délogés manu militari.

“Ils finiront par entrer dans le parc Gézi. Le gouverneur dit le contraire, puis le Premier ministre dit ‘Nous leur donnons 24 heures. Nous allons leur rendre la monnaie de leur pièce’. Ce sont des menaces. Je pense qu’ils mentent. Ils entreront ici pour nous attaquer. Ils l’ont fait l’autre jour même s’ils avaient dit qu’ils ne le feraient pas.”

“D’abord, si la parc Gézi doit être évacué, le gouvernement et la police devraient être les premiers à partir. Quant au référendum, à qui le Premier ministre s’adresse-t-il ? A nous ? À un chanteur populaire ? À qui ? Il veut parler à des gens qui ne sont pas du tout concernés par tout ça.”

Hier le gouvernement a reçu des manifestants, mais la plateforme des 116 associations qui gère le mouvement n‘était pas conviée. Greenpace a pour sa part rejeté l’invitation pour protester contre l’intervention musclée des forces de l’ordre, la veille, pour déloger les manifestants de la place Taksim.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Plusieurs incendies d'une rare violence dévastent le Colorado